top of page
  • Photo du rédacteurCharlotte Sancho

Le harcèlement scolaire


Aujourd'hui c'est la journée de lutte contre le harcèlement scolaire.

C'est un sujet très sérieux qui ne cesse malheureusement de prendre de l'ampleur...

Je reçois de plus en plus de jeunes victimes de harcèlement dans le cadre scolaire, cela est extrêmement préoccupant.


 Les chiffre sont inquiétants 41 % des français indiquent avoir subit une situation de harcèlement répétée dans le cadre scolaire (sondage IFOP).

69 % de hausse des saisines pour harcèlement scolaire sur l'année 2022...

Entre 800 000 et un million d'élèves seraient victimes de harcèlement scolaire en France.


Le harcèlement scolaire est un délit pénal qui peut être puni de 10 ans de prison et 150 000€ d'amende en cas de suicide ou de tentative de suicide de la victime harcelée.


Dans ce contexte le gouvernement a pris de nouvelles mesures depuis la rentrée 2023 :


  • le programme Phare mis en place en 2021 est enfin étendu aux lycées.

  • La lutte contre la harcelement est intégrée aux formations des professeurs.

  • Il sera désormais possible de scolariser un élève harceleur dans un autre établissement si son comportement persiste après la prise en charge de la situation de harcèlement par son établissement puis par des équipes départementales d'intervention.



Toute personne témoin où étant informée d'une situation de harcèlement peut contacter les numéro vert 3020 pour signaler la situation.

La ligne est accessible de 9h à 20h du lundi au vendredi et de 9h à 18h le samedi (sauf les jours fériés).


Le point de vue du psy


Le harcèlement scolaire c'est grave, ce n'est JAMAIS à prendre à la légère. Un enfant qui trouve le courage de parler doit être entendu et soutenu dans sa démarche.

Le harcèlement a l'école engendre souvent des difficultés scolaires avec une chute des résultats, des absences répétées, un décrochage et parfois même une interruption totale de la scolarité. Ainsi c'est l'avenir tout entier de l'enfant qui est sur la sellette...

Sans compter les conséquences négatives sur la santé mentale. Les victimes souffrent souvent de dépression, troubles anxieux, troubles du sommeil...


Comment faire ?


Sensibilisons nos enfants, développons leur empathie et valorisons les comportements prosociaux.

Dans le harcèlement il y la victime le ou les harceleurs mais aussi tout les témoins qui assistent aux situations de harcèlement. Chacun à sa part de responsabilité et peut faire quelque-chose a son niveau (signaler notamment, un témoin peut appeler le numéro vert s'il a peur de signaler directement au sein de son établissement).


Et vous ? Vous avez déjà été témoin ou victime de harcèlement ?






Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page